rihannaimg_0352PARIS, FRANCE - SEPTEMBER 30:  Natalie Portman attends the Christian Dior show as part of the Paris Fashion Week Womenswear  Spring/Summer 2017  on September 30, 2016 in Paris, France.  (Photo by Anthony Ghnassia/Getty Images For Dior)

dior22

dior21475802923669img_9438

dior4

dior7

Retour en photo sur un des temps forts de ma Fashion Week Parisienne: Le Show Dior.

Vendredi 30 Septembre, 14h00 nous arrivons avec un peu d’avance aux abords du Musée Rodin. Là, comme d’habitude un monde fou s’est donné rendez-vous à l’entrée d’un du show le plus attendu de la saison. Photographes Streetstyle, Paparazzis, passants interpellés, tous se bousculent devant les portes du musée. 15 minutes plus tard nous voilà enfin à l’intérieur, là je me rend compte que tout mon feed Instagram est bel et bien là. Olivia Palermo, Kate Moss, Natalie Portman, Jennifer Lawrence… je ne sais plus où donner de la tête tellement c’est hallucinant. Quelques mètres plus loin je croise Chiara Ferragni et même Carla Bruni :)

Là, je fais mine que tout ça est tout à fait normal et continue mon chemin jusque dans la grande salle où le show est supposé se dérouler, jusqu’au moment où Rihanna oui oui Rihanna passe à quelque pas de moi. Elle est si proche que j’en arrive même à sentir son parfum ( La Colle Noire de Dior pour les curieuses que cela intéresse).

C’est donc toute secouée que je m’installe à ma place et attends avec impatience le début du premier défilé Dior signé Maria Grazia Chiuri.

Dès le début du show, le ton est donné, c’est une collection sportive, élégante et un brin féministe que la première femme aux rênes de la direction artistique de la Maison parisienne nous propose .

Inscriptions ludiques et motifs divinatoires ornent les t shirts, et bretelles de la collection. On peut ainsi lire:

“Dior (R)Evolution”, “Christian Dior J’Adior” ou encore ” We  Should Be All Feminist”… qui apportent une touche fun aux silhouettes très élégantes et épurées.  On retrouve également les symboles du Tarot, le cœur brodé sur certaines pièces de la collection ainsi l’abeille dorée célèbre emblème de la marque.  Coté beauté, Je suis tombée sous le charme des looks signés Peter philips. Les mannequins très légèrement maquillées, arborés de sublime chignons tressés à l’arrière.

En conclusion : un défilé tout en féminsme et féminité, bref tout ce que l’on aime.

Who run the world? Girls!