IMG_1981IMG_7046IMG_1754

IMG_7040

IMG_7043

IMG_7051

IMG_7068

Diyafa-villa

Aujourd’hui, je vous parle du super week-end que nous avons passé à la Villa Diyafa à Rabat, un sublime boutique hôtel qui se trouve dans le quartier des ambassadeurs. Dès notre arrivée, nous avons été envoutées par le cadre enchanteur et paisible de l’établissement.

Nous étions logées dans l’une des 12 suites de l’établissement qui donnent sur le jardin arboré de la villa. J’ai adoré le côté intimiste et exclusif du lieu qui donne l’impression d’être à la maison mais aussi le sens accordé au moindre petit détail.

Après avoir passé l’après-midi à lézarder au bord la piscine nous avons eu droit à une visite des lieux par le maître de maison Monsieur Harry Leitner. Il nous conté l’histoire de cette maison andalouse qui s’inspire des périples de Ziryab, grand voyageur perse du IX ème siècle qui après avoir parcouru le monde a trouver refuge en Andalousie où il a initié la population locale à l’art du luth mais aussi aux coutumes raffinées de la sublime Bagdad. Tous les détails de l’architecture de la villa font écho à son histoire et évoquent un détail de sa vie et son œuvre.

Dimanche matin. Réveil tardif, petit déjeuner en chambre et direction le spa pour tester le massage relaxant aux huiles essentielles soit une heure de bonheur intense à tester absolument ! Ensuite, comme il faisait très beau,  nous avons passé la matinée dans les jolies ruelles du quartiers des Oudayas avant de reprendre la route en direction de Marrakech.

Mes coups de cœur du séjour ?

L’accueil chaleureux et le service personnalisé irréprochable, le petit déjeuner juste délicieux servi en terrasse privative avec vue sur le jardin, la hauteur sous plafond et les baies vitrées de la suite qui donnent sur la piscine, le fond musical dans les chambres qui donne la pêche dès le réveil mais aussi et surtout le lit… un véritable nuage dont j’ai eu du mal à me séparer.

En tout cas, si vous passez par Rabat, je vous conseille vivement de faire un stop qui vaut amplement le détour à la Villa Diyafa.